Clinique Genève

Blépharoplastie Genève

closeup photography of woman smiling

Dans la chirurgie du regard la Blépharoplastie tient une place à part.

La blépharoplastie, plus communément appelée chirurgie esthétique des paupières, est une intervention de chirurgie esthétique qui vise à réduire la laxité cutanée, c’est-à-dire l’excès de peau sur les paupières, ou à éliminer la graisse sous les yeux (poches oculaires), créant ainsi une harmonie agréable du complexe paupière-sourcil. En vieillissant, la peau perd de son élasticité et se ride. Ces dernières années, nous avons appris à comprendre que le vieillissement des paupières est parfois lié à une perte de tissu et que, par conséquent, les techniques de rajeunissement du visage les plus appropriées ne visent pas nécessairement à éliminer l’excès de tissu. Le médecin doit être capable de comprendre, lors de l’examen, si le patient bénéficiera d’une intervention esthétique pour rajeunir le visage.

La blépharoplastie est recommandée dans les cas de :

Préparation

La blépharoplastie, comme la plupart des interventions de chirurgie esthétique, est une procédure personnalisée. C’est pourquoi il est essentiel de procéder à un examen minutieux des antécédents pathologiques et pharmacologiques afin de déterminer si le patient prend des médicaments qui pourraient contre-indiquer l’intervention ou qui devraient être interrompus quelques jours auparavant. Avant de subir une opération de blépharoplastie, il faut éviter de prendre des substances susceptibles de provoquer des effets secondaires. C’est le cas des médicaments anticoagulants et antiplaquettaires (par exemple l’aspirine), qui doivent être remplacés par d’autres médicaments pendant les deux semaines précédant et suivant l’opération. En effet, comme il s’agit d’une intervention chirurgicale, elle présente toujours des risques.
Enfin, il ne faut pas sous-estimer les éventuels travaux de maquillage (rouge à lèvres, vernis à ongles, etc.), car il est nécessaire d’avoir une idée optimale de la couleur normale du corps pendant l’opération.

Opération – Types de traitement

L’opération de blépharoplastie peut être réalisée sous anesthésie locale pure, avec sédation-analgésie, ou sous anesthésie générale. Le patient aura soin de préparer quelques disques de coton mouillés d’eau, pressés et conservés quelques heures au congélateur, à appliquer sur les paupières une fois l’opération terminée, afin de réduire le risque d’hématomes et d’œdèmes. Nous pouvons parler de :

  1. La blépharoplastie supérieure lorsque seules les paupières supérieures sont traitées.
  2. La blépharoplastie inférieure lorsque seules les paupières inférieures sont traitées.
  3. Une technique très particulière spécifique à la blépharoplastie inférieure est la blépharoplastie transconjonctivale.
  4. Blépharoplastie complète lorsqu’elle agit sur les deux paupières

La blépharoplastie consiste à retirer l’excès de peau et la graisse sous-cutanée qui crée ces bourrelets disgracieux sur les paupières. Les plaies chirurgicales sont habilement dissimulées dans les plis naturels et, une fois guéries, elles sont presque invisibles. Une fois l’excès de tissu retiré, les vaisseaux sanguins sont coagulés, puis des fils de suture très fins et des patchs sont appliqués, qui doivent rester en place pendant 5 à 7 jours. Le patient doit veiller à ne pas mouiller les plaies pendant cette période. Il est possible que les patchs soient souillés de sang dans les heures qui suivent l’opération, mais il ne s’agit pas d’une complication grave et elle peut généralement être résolue par un léger tamponnement, puis par le remplacement des patchs. Si le saignement persiste, il faut contacter le chirurgien pour un contrôle.

Quitter la version mobile