octobre 06, 2022
11 11 11 AM
Faire une augmentation mammaire en été
Quels implants mammaires choisir ?
Allaitement après une augmentation mammaire
Sport après augmentation mammaire
Augmentation mammaire à 60 ans
Augmentation mammaire à 50 ans
Fox eyes Genève, avoir un magnifique regard
Texas face contouring
Gummy smiles, traitement et solutions
Lipofilling des seins Genève
Latest Post
Faire une augmentation mammaire en été Quels implants mammaires choisir ? Allaitement après une augmentation mammaire Sport après augmentation mammaire Augmentation mammaire à 60 ans Augmentation mammaire à 50 ans Fox eyes Genève, avoir un magnifique regard Texas face contouring Gummy smiles, traitement et solutions Lipofilling des seins Genève
baby under purple blanket

Allaitement après une augmentation mammaire

L’augmentation mammaire et l’allaitement sont au centre des questions de nombreux patients. L’augmentation mammaire est de loin l’opération la plus étroitement liée à la perception de la féminité par les patientes elles-mêmes. Le fait qu’il soit très demandé en est la preuve. La naissance d’un enfant est un événement extraordinaire qui transforme profondément le corps et la psyché d’une femme. La nouvelle maman est dans un tourbillon d’émotions et d’angoisses, notamment en ce qui concerne ses seins, qui deviennent indispensables au quotidien pour se nourrir.

Les femmes qui ont subi une augmentation mammaire avant la grossesse peuvent allaiter en toute sécurité et en toute tranquillité d’esprit, car les protocoles de chirurgie mammaire sont conçus dans le but de préserver toutes les fonctions du sein pour de telles éventualités. Dans ce cas, il est important d’attendre au moins 6 mois après l’opération pour permettre une bonne récupération et ensuite rechercher une grossesse.

L’augmentation mammaire et l’allaitement peuvent également coexister de manière heureuse, pour autant que certaines conditions incontournables soient remplies.

Pose d’implants et allaitement

Je tiens à rassurer les patientes qui souhaitent subir une augmentation mammaire et avoir ensuite la possibilité d’allaiter : c’est possible. Comme je l’ai déjà écrit ici, tout dépend du placement des implants : avec une incision dans le sillon sous-mammaire, soit dans le plan rétro-glandulaire, soit dans le plan rétromusculaire partiel, les canaux galactophores conservent leur fonctionnalité. C’est pourquoi je conseille à mes patients de prendre en compte cet avantage important.

Même avec une incision périaréolaire, il est possible de préserver les canaux galactophores, car la zone affectée est périphérique et n’affecte pas les structures situées sous le mamelon.

Chirurgie mammaire après l’allaitement

Il arrive que dans certains cas, après l’allaitement, le sein change d’aspect. Il suffit de penser à la poitrine vidée ou affaissée. La vidange du sein signifie un changement notable du volume de la glande et du tissu graisseux. Lorsque l’on parle de seins tombants, on pense à la ptose, c’est-à-dire à un relâchement des bandes musculaires qui soutiennent le sein, après une augmentation importante du volume. Selon le cas, on peut opter pour une augmentation mammaire additive (avec ou sans lipofilling) ou correctrice pour éliminer l’affaissement. En cas d’affaissement des seins, une mastopexie à l’aide d’implants peut être envisagée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.