février 05, 2023
11 11 11 AM
Implants mammaires Motiva
Faire une augmentation mammaire en été
Quels implants mammaires choisir ?
Allaitement après une augmentation mammaire
Sport après augmentation mammaire
Augmentation mammaire à 60 ans
Augmentation mammaire à 50 ans
Fox eyes Genève, avoir un magnifique regard
Texas face contouring
Gummy smiles, traitement et solutions
Latest Post
Implants mammaires Motiva Faire une augmentation mammaire en été Quels implants mammaires choisir ? Allaitement après une augmentation mammaire Sport après augmentation mammaire Augmentation mammaire à 60 ans Augmentation mammaire à 50 ans Fox eyes Genève, avoir un magnifique regard Texas face contouring Gummy smiles, traitement et solutions
smiling woman holding cheek

Lifting Cervico facial Genève

Le lifting cervico-facial, également appelé communément lifting du visage et du cou, est la principale intervention pour la correction du vieillissement du visage ; bien réalisée, cette intervention garantit un repositionnement naturel des tissus mous du visage qui, avec le temps, sont descendus vers le bas, altérant des points anatomiques bien définis tels que la continuité de la ligne mandibulaire, la définition de l’angle cervico-mentonnier (l’angle créé entre le cou et la mandibule en vision latérale), etc. Cependant, bien que le lifting soit une procédure bien codifiée qui garantit des résultats extrêmement harmonieux et naturels, cette procédure est souvent vue « d’un mauvais œil » par les patients à qui elle est recommandée, simplement parce que l’idée de devoir subir un lifting donne l’impression d’être « déjà vieux ». Bien sûr, ce n’est pas le cas, il est important de souligner qu’un lifting bien mené peut garantir des résultats beaucoup plus harmonieux que les abus fréquents de produits de comblement, qui donnent souvent au visage un aspect gonflé peu naturel.

Ce qu’il faut faire avant l’opération

Au cours de la consultation préopératoire d’un lifting du visage, il est très important que le chirurgien plasticien et le patient se mettent d’accord sur le résultat à obtenir : le lifting du visage n’a pas pour but de donner une apparence de jeunesse exagérée au visage, il est destiné à donner une sensation de fraîcheur au visage lui-même, en réduisant peut-être et en ne supprimant pas complètement certaines rides du visage qui donneront un aspect plus naturel au patient mais surtout en accord avec le reste du corps. Toujours au cours de l’entretien préopératoire d’un lifting facial, il est important de faire comprendre au patient où seront positionnées les inévitables cicatrices, qui seront toutefois facilement dissimulées dans les cheveux par la patiente elle-même. Un lifting bien conduit, notamment pour la région du cou et le tiers inférieur du visage, doit inévitablement inclure le traitement du platysma et du SMAS (système musculaire aponévrotique superficiel de la face), qui sont des structures solides permettant de maintenir le résultat post-opératoire dans le temps ; Dans le cas où l’on effectuerait uniquement un décollement de la peau, on obtiendrait une amélioration qui ne durerait que quelques mois car, comme on le sait, la peau est élastique et, par conséquent, si l’on applique une traction sur la peau, et non sur les systèmes de rétention profonds, après quelques mois, il y aura une rechute du vieillissement actuel du visage. Les examens préopératoires pour ce type de chirurgie sont principalement des analyses de sang et un électrocardiogramme.

Type d’anesthésie nécessaire

Cependant, comme tous les patients ne présentent pas le même degré de vieillissement, dans certains cas, lorsqu’il est nécessaire de travailler de manière intensive sur les muscles du visage et du cou, il peut être indiqué de procéder à un lifting du visage sous anesthésie générale.

Le jour de l’opération

Le matin de l’opération, la patiente se rendra de préférence démaquillée à la clinique, après avoir lavé ses cheveux avec une solution antiseptique spéciale ; en ce qui concerne la coiffure, il n’est pas absolument nécessaire que la patiente soit allée chez le coiffeur, notamment parce que ses cheveux seront souvent sales à la fin de l’opération ; c’est pourquoi il est bon d’avoir dans l’équipe un coiffeur qui pourra lui laver les cheveux à la fin de l’opération. La patiente doit également apporter avec elle tout le nécessaire pour passer une nuit à la clinique, car dans les cas où l’opération doit durer plus de 3 heures, la patiente ne pourra certainement pas sortir avant le lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *